Psychologue du travail : Les prestations

Imprimer

 

Des actions collectives ou individuelles à destination des collectivités et leurs agents


 

L’Analyse des Pratiques Professionnelles (APP)

Contexte

L’APP est un temps de travail, un espace de réflexion où l’on a besoin de tous les membres du groupe (ex : agents exerçant le même métier).

C’est un temps d’échange. Le groupe va aider à observer, analyser et comprendre des situations de travail concrètes vécues de façon individuelles ou collectives et à en trouver des solutions, des alternatives et/ou prendre de la distance (régulation émotionnelle)


Objectifs
  • Créer du lien, Entendre les visions de chacun
  • Partager des expériences
  • Développer une réflexion en groupe
  • Se co-développer professionnellement
  • Réguler les émotions

Outils de travail
  • L’étude de cas, de situations de travail concrètes

A chaque séance, une personne (ou 2) présentera une situation de travail (positive ou qui présente des difficultés) de la vie de tous les jours. Cette personne devra préciser pourquoi elle a choisi cette situation et devra décrire les faits de façon précise, très détaillé.

  • Les questions, la réflexion, la recherche d’alternatives…

Ensuite les autres membres du groupe interviennent pour poser des questions, apporter des remarques constructives et leur expérience, chercher des alternatives…


Organisation
  • Durée et fréquence : Un planning devra être instauré et communiqué au groupe
  • Nombre de participants : avec un maximum de 10 personnes
  • Lieu : neutre et permettant la confidentialité
  • Transmission du contenu des APP à l’employeur : A la fin du dispositif ou lors d’un point d’étape. Cela sera à déterminer avec le groupe ainsi que la forme et qu’est-ce qui est livrable.

Médiation

Contenu de l'intervention

La médiation est un temps de dialogue facilité par un tiers (acteur neutre et extérieur à la collectivité) n’exerçant pas de décision sur le fond et établissant un cadre. Elle permet de responsabiliser chacun, de préserver son autonomie et a pour finalité de permettre aux parties concernées de réaliser un projet et/ou de résoudre une situation conflictuelle liée au travail en rétablissant un dialogue de qualité.

Le psychologue du travail réalise une première phase d’entretiens individuels avec chaque agent impliqué (préparation à la médiation, vérification des motivations à s’engager dans un tel processus). Nous rappelons que la médiation repose sur la liberté des parties (participation et engagement). La deuxième phase consiste à réaliser une ou plusieurs séances de médiation commune. Ceci afin de rétablir un dialogue et d’aider les parties à décider entre elles de la suite envisagée (solutions/pistes d’amélioration partagées à mettre en place).

Le contenu des entretiens reste confidentiel (secret professionnel et code de déontologie des psychologues). Un plan d’actions est établi avec les parties puis remis à l’autorité territoriale après validation.  


Public

Tous les agents de la collectivité territoriale peuvent être concernés par cette démarche (agents, encadrement, direction), mais également les élus.

Le diagnostic des Risques Psycho-Sociaux (RPS)

Contexte

Dans le cadre de la prévention des risques psychosociaux (RPS), tel que défini dans la circulaire n° RDFB1410419C en date du 25 juillet 2014 et dans le cadre de sa politique de prévention des risques professionnels, tout employeur est tenu d’élaborer un diagnostic des risques psycho-sociaux (RPS), lequel sera intégré au document unique (DUERP). La spécificité des RPS rend pertinente l’intervention d’un référent extérieur pour en élaborer le diagnostic.


Contenu de l'intervention

Le centre de gestion peut intervenir à deux niveaux dans le cadre du diagnostic des RPS.

  • Soit en accompagnant la collectivité pour qu’elle réalise elle-même le diagnostic. Dans ce cas, le centre de gestion apporte une méthodologie pour permettre à la collectivité de mener à bien ce projet.
  • Soit en réalisant, pour la collectivité, le diagnostic des RPS. Dans ce cas, le cdg porte le projet qu’il réalise après validation de chaque étape par la collectivité.

Exemple des différentes étapes pour la réalisation du diagnostic des RPS :

    • Animation d’un comité de pilotage (Copil) interne ;
    • Pré-diagnostic : analyse des indicateurs RPS ;
    • Animation des groupes de travail (maximum une dizaine de personnes par groupe) ou d’entretiens individuels pour évaluer l’exposition aux RPS et identifier les pistes d’amélioration et de prévention ; et/ou réalisation et analyse de questionnaires ;
    • Analyse et rédaction du diagnostic et du plan de prévention ;
    • Restitution au Copil et, si demande de l’autorité territoriale, aux agents ;
    • Création des supports et livrable. Un livrable reprenant l’intégralité des informations de la démarche, les diagnostics et le plan de prévention est remis à l’autorité territoriale.

Le temps d’intervention ainsi que la proposition financière dépendront notamment de l’effectif et du nombre d’unités de travail de la collectivité.