Actualités

La Foire aux questions (FAQ) proposée dans l’espace «  Covid 19 » de notre site internet s’est enrichie d’une mise à jour consacrée à la gestion des agents vulnérables.

En effet, la liste des pathologies définissant les personnes à risque de développer une forme sévère de Covid-19 a été redéfinie par le Décret n°2020-1098 du 29 août 2020.

Cette nouvelle liste, qui se substitue aux 11 critères anciennement applicables, est considérablement resserrée puisqu’elle ne comporte plus que 4 pathologies permettant d’identifier les personnes les plus vulnérables.

Pour ces personnes, le travail en présentiel reste à exclure : il convient donc de proposer le télétravail ou, si le télétravail n’est pas possible, de les placer en Autorisation Spéciale d’Absence.

Pour les personnes qui sont concernées par celles des 11 pathologies et situations anciennement prises en compte qui n’ont pas été reprises dans le Décret n°2020-1098 du 29 août, le retour au travail en présentiel est possible dans les conditions précisées par une Circulaire du Premier Ministre en date du 1er septembre.

C’est notamment le cas des femmes enceintes dans leur 3° trimestre de grossesse et des personnes âgées de 65 ans et plus (sans autre condition associée).

Les conditions énoncées dans la Circulaire sont issues du Protocole national pour assurer la santé et la sécurité des salariés en entreprise face à l’épidémie de Covid 19, mis à jour le 31 août 2020. Elles interviennent en complément des mesures générales de prévention et de protection à mettre en œuvre sur les lieux de travail, également définies par le Protocole.

Nous vous invitons donc à consulter notre espace dédié, où vous trouverez le détail de ces nouvelles dispositions, des conseils pratiques pour organiser le retour au travail présentiel de vos agents, ainsi que les documents officiels évoqués : https://www.cdg71.fr/coronavirus/